Évier et lavabo

Contrairement à ce que l’on pense souvent, il y a plusieurslavabo salle de bain différences fondamentales entre les éviers et les lavabos. Les premiers étant destinés à la cuisine, ils sont généralement équipés d’un égouttoir annexe et de deux bacs normalement à fond plat, afin de pouvoir y déposer sans difficulté la vaisselle. Les éviers nécessitent de l’installation de robinets mobiles pouvant passer facilement d’un bac à l’autre et ne prenant pas de place au-dessus de l’évier le cas échéant.
En revanche, les lavabos posés dans les toilettes ou dans les salles de bains ont un fond arrondi qui facilite l’évacuation de l’eau et en évite la stagnation au fond du bac. Les matériaux de construction de ces produits sont variés, même si les bacs en céramique et en acier inox restent les plus demandés sur le marché. Dans certains cas, il est possible d’employer des matériaux de synthèse, comme la résine, qui ont les mêmes caractéristiques de qualité que les matériaux traditionnels, tout en offrant un plus large choix en termes de formes et de couleurs.

Les éviers de cuisine

En ce qui concerne les éviers de cuisine,évier de cuisisne l’inox présente l’avantage de la durée et de la résistance, mais il requiert beaucoup de soin avec les produits les plus adaptés, il craint les rayures et il demande beaucoup d’attention pour que les gouttes d’eau ne laissent pas de traces sur sa superficie. La céramique, elle, convient principalement aux cuisines aménagées selon un goût traditionnel et a des prix beaucoup moins abordables. Par contre, les éviers en céramiques s’abîment très difficilement et ils sont extrêmement faciles à nettoyer. Certains éviers peuvent même inclure une petite quantité d’une composante hygiénique anti-bactérienne qui en assure la propreté. Les robinets mobiles peuvent être mélangeurs ou mitigeurs. Ils n’imposent pas de contraintes particulières, sauf en ce qui concerne leur bonne qualité, afin d’en assurer la durée dans le temps.

La plupart des éviers de cuisine actuellement sur le marchéévier en inox prévoient la possibilité d’installer un dispositif de traitement de l’eau du robinet. Pour ce faire, il est possible d’intégrer un filtre portatif directement au robinet, ou bien de choisir un système de filtration sous évier, qui intervient directement au niveau du siphon. Cette solution pour la purification de l’eau est bien plus discrète (le filtre est complètement invisible), mais aussi efficace que la première. Le principe de fonctionnement de ce dispositif étant l’emploi d’une cartouche filtrante, il suffit de remplacer les cartouches usagées par des neuves pour que le système de filtration fonctionne correctement.

Les lavabos pour la salle de bain

L’éventail des matériaux utilisés dans la productionrobinet de salle de bain des lavabos est plus large par rapport aux éviers de cuisine. Sur le marché les consommateurs peuvent trouver bien sûr des lavabos en céramique, mais également des produits en marbre, en pierre, en matériaux de synthèse, ou même en verre et en bois. Il existe deux typologies de lavabos : ceux qui sont posés au sol et qui comportent une colonne dont la finalité ultime est celle de cacher à la vue le siphon et la tuyauterie, mais il y a aussi des lavabos qui sont fixés directement au mur et qui prévoient l’évacuation de l’eau directement à la hauteur du bac et non pas au sol. Dans ce cas là, le lavabo peut être équipé d’une demie-colonne pour des raisons esthétiques, puisque le siphon est visible. Les meilleures performances en termes de durée ont été observées pour les lavabos en tadelakt . Il s’agit d’un type particulier de pierre largement utilisé dans la construction des salles de hammam en Moyen Orient. Le tadelakt représente un véritable élément décoratif de la salle de bain, tout en assurant une excellente résistance à l’humidité à long terme. Par contre il exige un entretien très soigneux et les coûts pour ce type de produits peuvent se révéler très élevés.

Tout élément de la salle de bain comportantlavabo design un point d’eau doit respecter des normes de distance du matériel électrique présent dans la pièce. Selon la norme électrique NF C 15-100, toute installation électrique proche du lavabo doit être protégée des projections d’eau et, dans tous les cas, elle doit être intégrée à une armoire de toilette si la distance entre la prise électrique et/ou le dispositif d’éclairage et la baignoire ne dépasse pas les 60 cm. Au-delà de cette distance, il est possible de prévoir une installation électrique à côté du lavabo, à condition qu’elle soit protégée des projections d’eau verticales.